“Les impatientes » de Djaïli Amadou Amal

Les impatientes Djaïli Amadou Amal

Etre une femme dans ce monde n’ est vraiment pas facile au quotidien, mais quand la religion et les traditions anciennes et misogynie s’ en mêlent alors tu as le lot gagnant.

“Les impatientes » de Djaïli Amadou Amal est un roman édifiant mais aussi très révoltant et profondément triste par moment… 

C’est vrai qu’ il est fictif dans la forme, mais dans le fond il reflète pourtant le quotidien de milliers de jeunes femmes à travers le monde. Des filles et femmes obligées de se taire et de subir les décisions des uns et des autres sur elles.

Une femme doit etre soumise, elle doit tout faire pour plaire à son mari, elle doit comme ci ou comme ca ou pas du tout. Elle doit etre patiente et supporter, oui parce que la femme supporte plus que l’ homme c’est bien connu non?!

Munyal, Patience est le mot le plus utilisé dans ce livre. 

Ramla, Hindou et Safira trois jeunes femmes vivent l’ enfer parce qu’ elles sont des femmes musulmanes et doivent suivre les voies d’ Allah, des traditions et de la société. Mais ce qu’ elles en pensent tout le monde s’ en fou, Munyal ,la patience est l’ une des plus grandes valeurs de la femme. 

Ramla, jeune fille intelligente et belle, à peine sortie de la puberté qu’ on force d’épouser un homme de 50 ans. 

Hindou la demi-sœur de Ramla est forcée à épouser son cousin drogué et violent. Safira est obligée d’ accepter la seconde épouse que lui impose son mari de 50 ans. Ces trois femmes bien que différentes traversent des moments similaires.

Certes dans “Les impatientes”  Djaïli Amadou Amal décrit la société musulmane de l’extrême Nord du Cameroun plus précisément du peuple peul, mais ce n’ est pas un cas isolé. Nous vivons dans une société profondément misogyne et sexiste, ou des hommes pour justifier leur ego et orgueil n’ ont rien trouvé de mieux que de réduire la femme uniquement à celle qui doit faire des enfants, s’ en occuper et se taire. C’est juste révoltant parce qu’ on est capables de tellement de choses extraordinaires.

On ne devrait pas juste enseigner à la jeune femme comment se comporter, ce qu’ elle doit faire ou pas, on devrait aussi apprendre aux jeunes hommes comment se conduire. J’ai beaucoup aimé Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe”  de Chimamanda Ngozi Adichie. Je ne suis pas d’ accord avec tout ce qu’elle dit , mais je la rejoins sur plusieurs points dont l’éducation qu’ on donne aux filles et celle qu’ on ne donne pas aux jeunes hommes.

“Les impatientes” est le premier livre de cette auteure que je lis et j’aime beaucoup sa plume et la facilité dans la lecture. La cohérence des textes et les émotions qu’ on ressent. Dis moi si tu as déjà lu un livre de Djaili Amadou Amal; Si oui qu’en as-tu pensé?

Sharing is caring!

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Looking for Something?