“Votre cerveau n’ a pas fini de vous étonner » Patrice Van Eersel 

Votre_Cerveau_n_a_pas_fini_de_vous_etonner

Je m’intéresse de plus en plus au cerveau. Je trouve cela tellement intéressant et passionnant de savoir comment il fonctionne et impacte notre quotidien. “Votre cerveau n’ a pas fini de vous étonner » est le deuxième ouvrage sur le cerveau que je lis et ça éveille encore plus ma curiosité.

Ce livre est en fait un résumé de plusieurs interviews de Patrice Van Eersel, il est donc co-écrit. Les cinq médecins interviewés sont psychiatres, neurologues, adeptes de méditation et bien plus.

Sais-tu que le cerveau est plastique et est capable de se modifier durant toute notre vie? Sais-tu qu’ un cerveau qui arrête d’ apprendre meurt? En lisant ce livre , tu apprends tout cela et comprends beaucoup d’ autres choses.

Dans cet article , je partage avec toi les parties (sans trop spoiler) qui m’ ont particulièrement marquées, en espérant éveiller sa curiosité au sujet du cerveau. 

Certaines choses assez basiques , des choses qu’ on entend tout le temps comme avoir une activité physique, bien manger (fruits et légumes) facilitent la plasticité du cerveau. Mais dans ce livre , on va plus loin en citant le rire, l’ empathie et le calme comme des facteurs importants pour notre cerveau et son développement. Pour moi comme pour beaucoup, faire du sport est une corvée. Je privilégie plutôt une activité physique. Que ce soit mon cardio ou la danse ou tout simplement la marche à pied. Tous les moyens sont bons pour être en forme. Cela a plusieurs bienfaits. Pierre Bustany dit: “L’ exercice physique assidu empêche la dépression parce qu il fait sécréter des substances comme l’ insuline, qui est l’ un des facteurs de développement des réseaux neuronaux […] et retarde le vieillissement. »

Le cerveau est sexuel. Je sais qu’ on parle de plus en plus de personnes transgenres ou non-binaires qui ne s’ identifient à aucun genre. Mais la science est bien présente et claire. Il n’ existe pas de cerveau non binaire ou non genre.  Ici il est dit je cite : “…le cerveau de la femme est plus “social” que celui de l homme. Et donc plus dépendant de la qualité relationnelle de l’ existence ». Cela explique beaucoup de chose sur le comportement de la femme en général. Nous sommes plus sensibles à l’ autre en général comparé aux hommes. L auteur va mm plus loin en disant que si la vie conjugale de la femme est mediocre , cela fait chuter son système immunitaire. Incroyable!

Dans notre cerveau, il existe des neurones miroirs, qui nous permettent d’exécuter une tâche juste en regardant quelqu’ un d’ autres la faire et en nous imaginant l’exécuter. Dans le livre , il y a des exemples.

En tant qu’être humain nous vivons et existons à travers l’ autre. Nous avons ce besoin de coexister pour nous développer. “Notre cerveau est un organe éminemment social: seul, nous l’ avons dit plusieurs fois, il ne pouvait ni vivre ni se développer ».

Canaliser ses émotions est tout un art. C’est tellement difficile à faire surtout quand elles sont négatives (tristesse, désespoir etc…). Mais le psychiatre Christophe André nous dit ceci: “Il est inutile de chercher à fuir ses émotions négatives ,il faut plutôt accueillir pleinement , mais apprendre aussi à observer plutôt que des les subir, pour voir ce à quoi elles nous poussent, plutôt que de leur obéir aveuglément et de foncer tête baissée ”

Voici en gros les parties qui m’ont marquées dans ce livre. As-tu d’autres livres du genre à me conseiller? Je suis preneuse. Dans ma rubrique « Lecture » tu peux retrouver les revues de mes lectures.

Sharing is caring!

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Looking for Something?